MoneySlave ou Esclave financier BDSM

amour, sexe et argent

Le moneyslavering est un type de soumission ayant une dimension psychologique très importante avec un rapport à l’argent et aux cadeaux. Le Money Slave fait en sorte de gâter son Maître ou sa Maîtresse en lui achetant des choses, en lui offrant par exemple un séjour, en lui donnant de l’argent sans attendre quoi que ce soit en retour. Il s’agit alors pour le soumis de mettre le Maître ou sa Maîtresse sur un piédestal en vivant les plaisirs qu’il lui offre par procuration. Le soumis veille à son bien être et son bonheur.

Le Maître ou la Maîtresse peuvent récompenser le soumis en lui faisant des cadeaux à son tour quand il ou elle considère que c’est mérité. Ils sont sans valeur marchande mais ont une valeur intime. Cela peut être des confidences, un récit sur la manière dont s’est passé son séjour, le don d’un sous-vêtement, la possibilité de lui donner des caresses, etc.

money slave pour fétichisme des pieds

La pratique du Money Slavering est aussi souvent très axée sur l’humiliation ressentie. Ainsi, il n’est pas rare qu’en plus de donner de l’argent, les Money Slaves soient amenés, si ça fait partie de leurs fantasmes, à se faire insulter ou encore humilier par la prise de certaines photos… Certains voient même affichés leur sexe sur Internet, affublés d’adjectifs pas très positifs.

Le Money Slave peut même, s’il le veut, donner un contrôle total à sa Maîtresse/Maître en lui donnant certaines informations sur lui (où il habite, le nom et numéro de téléphone de sa femme) ou encore les numéros de sa carte bancaire pour un contrôle totale sur ses revenus. C’est une pratique extrême et peu répandue, mais il y a apparemment beaucoup de demande.

Le Money Slavering est une pratique plutôt récente qui date d’il y a environ une dizaine d’années. Les blogs et annonces fleurissent sur Internet où Maîtresses annoncent vouloir profiter des hommes. Il semble qu’il y ait une demande plus importante des Dominatrices que des Money Slave eux-même. Par contre, il est important de préciser qu’il n’y a pas (ou très peu) de Money Slave femme.

Money Slavering, origines et religions

Il est étonnant de constater qu’une belle quantité d’hommes Money Slave sont attirées plus particulièrement par l’humiliation exercée par des femmes (qu’ils préfèrent jeunes) d’origines maghrébine et/ou de religion islamique. Aux Etats-Unis, le même phénomène est observé mais la préférence va aux femmes à la couleur de peau noire.

money slave bdsm

Certains Money Slave expliquent qu’ils se sentent plus attirés par les femmes d’origines maghrébines au vu du racisme ambiant propre à la France… Dans leurs fantasmes, il en résulterait un sentiment de vengeance contre les « hommes blancs » français. De plus, certains Money Slave pensent qu’il est « légitime » pour elles d’accéder à ces cadeaux et d’humilier les français qui le veulent bien.

Arnaque, fausses identités

Etant donné que la pratique du Money Slavering peut se pratiquer exclusivement sur Internet (Même s’il existe des exceptions où les deux protagonistes se rencontreront pour des virées shopping tous frais payés par exemple), il existe beaucoup de profils, où, derrière des photos de femmes, se cachent parfois des hommes.

Un des autres problèmes qui peut être rencontré est sans nul doute la question des limites que le Money Slave se donne. S’il remet ses codes bancaires et l’accès à son compte en banque à la personne dominante, il peut y avoir des abus et le soumis peut vite se retrouver sans rien… Une addiction est aussi possible et il faut savoir gérer ses envies et fantasmes tout en gardant le nécessaire pour subvenir à ses besoins sans se mettre en difficultés financières.

Money Slavering et prostitution

Là où il y a pratique sexuelle et argent, nous pensons forcément à la prostitution et donc aux problématiques qui lui sont liée. Pourtant, dans la majeure partie des cas, la pratique du Money Slavering échappe aux contraintes de la prostitution. Les rapports sexuels sont très rares même si il peut y avoir une composante sexuelle forte (sous-vêtements, vidéos, photos, etc.).

En outre, les dons directs d’argent sont anecdotiques. Il est donc difficile voire impossible de tracer des transactions entre deux personnes. Il suffit pour le Money Slave de payer directement un objet sur Internet et le faire livrer à un Relais Colis, commander un voyage, louer une chambre d’hôtel en faisant profiter son Maître ou sa Maîtresse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page