Le Plug Anal

Une femme sexy tient dans sa main un plug anal

Son nom signifie en anglais « introduire ». De forme conique, le plug est un sex-toy destiné à la stimulation anale mais aussi vaginale. Conçu pour rester en place, il est souvent utilisé pour dilater l’anus avant de pratiquer la sodomie ou encore un fist anal.

Description du plug

plug anal noir

Le plug est un jouet sexuel de forme conique constitué d’une base très large qui sert « d’arrêt ». Celle-ci peut prendre la forme d’une sorte de socle ou de petite poignée. Le design du plug est conçu pour qu’il reste bien en place notamment lorsqu’une pénétration est pratiquée parallèlement à son utilisation.

Il est le plus souvent en silicone mais peut être en latex, en verre, en pyrex, en métal ou en jelly. Il existe des plugs de différentes tailles. Les plus petits ont généralement un diamètre de deux centimètres au maximum pour une hauteur de dix centimètres. Les plus grands peuvent aller jusqu’à sept centimètres de diamètre pour treize de hauteur.

Les différents plugs

les différents plug anal sur le marché

Le plug « traditionnel » a une forme plutôt simple. Dans le but d’accroître les possibilités de son utilisation, de nombreuses variantes ont été élaborées. Celles-ci peuvent être de tailles et de textures très différentes. Ainsi on peut trouver des plugs pourvus de perles s’apparentant à un chapelet thaï ou dont la surface comporte des reliefs comme une vrille. Le plug peut prendre la forme d’un petit bijoux plus couramment appelé « rosebuds ». Il a alors une simple fonction de décoration et d’excitation due à son utilisation.

Certains plugs sont composés de séparations en palier pour marquer les degrés de dilatation et ainsi augmenter la largeur petit à petit. D’autres possèdent une ventouse au niveau de leur socle. Ils peuvent ainsi être fixés à un support comme une table, un mur et bien d’autres. Le plug peut également se trouver sous sa forme gonflable. Il se gonfle à l’aide d’une poire type tensiomètre. Cela permet de contrôler la taille mais aussi d’effectuer une dilatation plus importante une fois le sex-toy introduit.

Les « ponys » sont des plugs auxquels l’on a ajouté une queue. Une fois inséré, il donne l’illusion à la personne qui le porte d’avoir une queue de cheval. La « crinière » peut être composée de cheveux synthétiques ou d’un petit fouet. Ce sex-toy est couramment utilisé dans le cadre de pratiques BDSM (Bondage et disciple, domination et soumission et sado-masochisme).

Utilisation d’un plug

Le plug s’utilise par voie vaginale ou anale lors des préliminaires ou en complément du rapport. Il est très important de lubrifier le jouet et la zone dans laquelle il va être introduit. Il faut faire attention à ne pas l’insérer trop rapidement si vous n’êtes pas beaucoup dilaté(e) surtout en ce qui concerne l’anus. Vous pouvez faire des mouvements de va-et-vient jusqu’à ce que qu’il soit bien en place, c’est à dire, introduit entièrement jusqu’à son socle. Si vous n’avez pas l’habitude d’en utiliser en anal, il faut y aller en douceur et commencer par une petite taille. Sinon, vous vous exposez à la possibilité de déchirures des tissus rectaux.

Grâce à sa forme, il reste parfaitement en place pendant l’ébat. Il n’est pas nécessaire de faire des allers-retours avec, comme pour un godemichet, mais il est bien sûr possible de le faire. Le plug reste avant tout un sex-toy idéal pour la double pénétration. Une fois son utilisation terminée, retirez le en tirant sur sa base avec douceur.

Stimulation procurée par le plug

La stimulation du plug dépend du genre que vous choisirez. Le plug « traditionnel » utilisé dans le vagin stimulera aisément le point G. Utilisé par voie anale, il vous permettra de pratiquer une double pénétration. Employé pour un l’homme, il stimulera sa prostate. Il pourra également accompagner son utilisation d’une stimulation de son pénis.

Le plug gonflable vous permettra d’aller en douceur jusqu’à une dilatation plus importante que celle observée avec des plugs ou godemichets traditionnels. Tout ceux possédant du relief accentueront quelque peu le ressenti et la stimulation de la zone choisie. Le « pony » est utilisé dans des jeux de soumission BDSM, où l’intellect surpasse souvent les sensations proprement dites.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page